The world will burn for us! [PV: Harley ♥]

 :: La Terre :: Gotham :: Gotham Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 11/12/2016
Lun 12 Déc - 18:41
Le joker se gare devant un grand portail en métal. La voiture ne lui appartient pas, bien sûr. Il n'a que Harley, c'est tout ce qui compte.

"Sors ma Harley, avec le sac, il est temps de rejouer une tragédie HAHAHAHAHAHAHA"

Le criminel notoire entre discrètement dans la grande propriété, dont le jardin serait plus comparable à un terrain de golf qu'à autre chose. Il se dirige vers le manoir en passant par l'arrière, en sachant pertinemment qu'il y a une soirée en cours entre membres d'une même famille -et oui, il se renseigne un minimum sur ses victimes- et peut donc entrer en se faisant passer pour un serviteur. Le Joker en attrape un qui sort fume, il presse sa main froide contre sa bouche en l'immobilisant contre le mur.

"Chuuuuute... Tu vas gâcher la surprise!"

Il lui déboîte le cou sans prévenir, le déshabille et enfile sa tenue de travail. Juste à ce moment- là, une autre employée sort, un air inquiet sur le visage. Elle cherche son collègue qui prend du temps à revenir. Malheureusement, il ne reviendra jamais, et elle non plus.

"On n'attendait plus que toi HAHAHAHAHA"

Le Joker la tue brutalement avant qu'elle n'alerte quiconque.

"Habille- toi ma Harley, tu n'entres pas à la fête dans cette tenue!"

Une fois qu'elle est prête, le Joker entre par l'entrée de service et pose le sac, qu'il a récupéré, derrière un meuble de cuisine.

"Harley, tu peux t'amuser autant que tu veux en attendant que je désactive les alarmes! Mais... Ne commence pas la fête sans moi? Compris?"

Le sourire du Joker ne cache en rien la lueur menaçante qui brille dans son regard, il ne plaisante pas. Il détesterait devoir la punir. Calmos! C'est faux! J'adorerais ça, lui rougir son petit fessier aussi doux que celui d'un bébé HAHAHAHAHAHA! Et elle aussi! HAHAHAHAHAHAHAHA!

Le Joker laisse donc son amante, pour faire le tour de la maison et mettre hors circuit tout ce qui pourrait sauver les habitants du manoir. Enfin, il passe à la cuisine récupérer le sac dans lequel se trouve toutes les armes habituelles du couple, avant de rejoindre Harley dans la salle principale. Il ignore les invités qui lui demandent de leur ramener des assortiments ou autres, et s'arrête devant la sublime jeune femme.

"Allez chérie, choisis! Je te rappelle les règles de la chasse aux "canards": tu ne peux choisir qu'une arme dans le sac, avec un seul chargeur plein! On compte les points et cette fois, tu ne triches pas! Pas la peine de le nier: je sais que tu triches toujours en comptant mes cadavres en plus des tiens! Tu es plus vilaine que moi, et ça m'excite tellement HAHAHAHAHA! Crazy tu me rends crazy crazy HAHAHAHAHA! Je suis prêt à faire un malheur, pour ton plus grand bonheur HAHAHAHAHA!"

Devant tout le monde, le Joker s'accroupit pour ouvrir le sac contenant des armes à feu en tout genre, tout en blablatant avec sa dulcinée comme si de rien n'était sur le massacre à venir. Il choisis un AKA 47 et se lève. Les invités s'écartent du couple, brutalement.

"Oh... J'ai aussi bloqué toutes les issues HAHAHAHAHAHAHA! Trop de courant d'air! HAHAHAHAHAHA! Que le meilleur gagne, honey!"
Revenir en haut Aller en bas
Harleen Quinzel
Administratrice complètement givré !
avatar
Messages : 117
Date d'inscription : 21/10/2016
Localisation : Surement avec poussin !
Mer 14 Déc - 16:16
The world will burn for us !
Joker & Harley


Harley était placé du côté passager de la voiture, le Joker au volant déboulant à fond la caisse dans les rues de Gotham City. Ils venaient d'arriver à destination, elle n'avait aucune idée de ce que son roi à cheveux vert lui préparait, une chose était sur : Ils allaient bien s'amuser vu tout les jouets qu'il y avait dans le sac posé sur ses genoux. -"Tu m'as préparé une jolie surprise poussin ? Ahah ! J'adooore les surprises ! " Excité comme une enfant, elle descendit de la voiture d'un bon. Levant les yeux pour admirer la grande demeure devant laquelle ils étaient positionnés -"Aie Aie ca va faire mal ! Ahaha" ricanait d'avance la psychopathe s'imaginant déjà le massacre que son poussin avait préparé pour eux. Qu'est-ce que se serait aujourd'hui ? Bon sang elle ne tenait plus en place ! Le sourire ne quittant pas ses lèvre, la blonde suivait son monsieur J jusque dans ce qui servait de jardin à ce manoir gargantuesque. Une fois à l'arrière du manoir, le Joker fis sa première victime de la soirée tandis que Harley le regardait en tapant dans ses mains enthousiaste comme une pile électrique. Elle le regardait enfiler la tenue du serveur et ne pu s'empêcher de ronronner un sourire charmeur -"Le costume te vas beaucoup mieux qu'à lui". Puis c'était au tour de la deuxième employés de se faire tuer. La blonde toisait ces vêtements perplexe, elle devait vraiment mettre ces horreurs ? Zut alors ! Elle fait la moue, mais fini par ceder. Une fois les vêtements enfilé Harley pris soin de bien détacher ses cheveux, voila comme ca c'était beaucoup mieux.

L'ancienne psychiatre le suivis à l'intérieur et hocha la tête à ces recommandations de toute façon elle n'avait pas vraiment le choix. Elle se mit à sautiller vers la salle de réception où se trouvais toute les personnes présente. Tournant la tête de gauche à droite pour prendre connaissance des futurs victimes afin de les analyser plus en détail. *Putiiiin ! ils sont vachement bien sappé les gens ici ! Regardez-moi là celle-là avec sa grande robe pourpre, je lui volerai bien ! -Bah volé lui qu'est ce que tu attends ? VOLE LUI ! -Non ! Plus tard , je dois attendre mon poussin avant -Tss t'es qu'une mauviette !* -"Rahh" s'écria soudainement la criminel en se frappant la tête pour faire taire ses voix intérieur. La jeune femme relevais brusquement la tête les yeux arrondis par les regards posé sur sa personne. -"Bah quoi ?" voyant qu'ils continuaient à la fixer sans flancher elle se mit à ricaner -"AHAH faite pas attention à moi c'est elle" la psychopathe pointait nonchalamment sa tête sous les regards incompréhensif des hôtes. -"Me regardez pas comme ca j'ai encore tué personne !" s'offensa la blonde. Un homme qui avait tout l'air d'être le maitre de maison s'avançait vers elle pour lui dire de servir les petits four. Harley croisait les bras d'un geste boudeur face à la réaction glacial de l'homme. Il l'a prenait vraiment pour sa boniche ? Et puis quoi encore ? Elle devait nettoyer les chiottes ? ATTENDEZ ! STOP ! ON REMBOBINE ! Des petits fours ?? Oú cà ?? Elle se saisit rapidement du plateau de petit four les yeux illuminés de gourmandise *Allez mange les , Mange les ! MANGE LEEEES !!!* En moins de temps qu'il ne le faut pour le dire le plateau était vide. Bon sang, c'était délicieux ! Elle détournait lentement le regard vers ce même homme qui cette fois-ci la fusillait des yeux. Homme de la quarantaine, bourru, d'environ 1m76, poid moyen.. hmm.. La femme à côté de lui devait être son épouse tandis que celle du fond etait sans aucun doute son amante. En tant qu'ancienne psychiatre le diagnostic de son œil expert ne l'a trompait jamais. Harley ignora les sermons de l'horripilant bonhomme et se mit à sourire de toute ces dents -"Et votre femme elle sait pour votre petite aventure au bout de la salle ?" demandait Harley d'un mouvement de sourcil coquin en direction de la demoiselle qui se décomposait littéralement tandis que l'homme devenait tout blanc. -"Bah quoi ? Il suffit de vous regarder ! Ce regard là ca trompe pas ! Ahah ! Alors quoi ? Ta petite femme ne te satisfait plus donc tu vas voir ailleurs ? Ahah ! Relax, respire, on dirait que tu vas crever !"  dit la criminel en lui lâchant un clein d'œil. Elle jetait le plateau de petit four et se retournais vers son poussin qui venait d'arriver.

-"Ah poussin ! Te voila !" Elle ne pouvait pas être plus heureuse qu'en sa présence. Elle laissait le couple partir dans une interminable dispute tandis qu'elle écoutait les règles de la pêche au canard. La jeune femme prit un air faussement innocent et battu des paupières quand il lui avouait qu'il savait qu'elle trichait. En même temps il était tellement fort à ce jeu là, il fallait bien qu'elle ruse un peu pour gagner elle aussi ! Elle se mit à rire  à l'unisson avec lui, oui elle était vilaine et elle adorait savoir qu'elle le rendait "crazy". Sans perdre un instant elle plongea elle aussi la main dans le sac afin de choisir avec soin son arme qui l'accompagnerait toute la soirée. Un sourire illuminé sur le visage elle contempla son pistolet et se retournais brusquement vers la populace -"PAN! PAN ! Ahahah" c'était hilarant de les voir sursauter. Bon, si elle voulait gagner sans tricher cette fois il lui fallait tirer la première et ses premières victime fut le trio amoureux. -"T'es à la traîne poussin !" elle s'amusait comme une folle, poursuivant avec entêtement les personnes qui tentait de s'échapper. Oh son Joker avait toujours de fabuleuse idée pour les amusée, elle en était folle amoureuse. Elle comptait bien l'impressionner cette fois et lui montrer que elle aussi, elle pouvait gagner sans tricher.




_________________

           

          I'm crazy            
lolize

What ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 11/12/2016
Mer 14 Déc - 19:53
Quel joie de voir cette bande de porc bourrés de protéines foncer vers les sorties en hurlant de peur! HAHAHAHAHAHA! Je me sens tellement... VIVANT!!! Et ma Harley, ma monture préférée, ma petite tronçonneuse adorée, mon adorable chiot aux dents acérés est là pour le vivre avec moi! Cette soirée sera la meilleur depuis sa sortie de prison HAHAHAHAHAHAHAHA! Dos à son amante, le Joker tire en rafale sur les hommes et femmes tentant de fuir leur folie. Ce chaos ambiant lui donne les larmes aux yeux, du rire tonitruant qui accompagne le son des balles. Comme toujours, quand les victimes se rendent compte qu'il n'y a aucun moyen de fuir, telles des bêtes acculées ils foncent tête la première vers le danger pour trouver un moyen de survie. C'est le moment préféré du psychopathe qui peut alors créer un tapi de cadavre qu'il peut contempler.

Il s'amuse tellement qu'il ne remarque pas les allés et venus de son âme- soeur, n'aimant pas bouger tant qu'il y a des vagues humaines qui se précipitent sur lui. Le chargeur du Joker est bientôt vide, mais il ne reste plus personne en vie à part les deux criminels. L'homme rit alors plus fort, totalement sous le charme de cette soirée qu'il trouve des plus enivrantes. Il se tourne comme s'il cherche d'autres victimes, son regard, des plus troublant car moins humain que jamais, s'arrête sur son amante qui semble encore plus belle et désirable que d'habitude, recouverte du sang de ses victimes. Le Joker se rapproche doucement d'elle avec une expression figée et passe ses mains sur le visage ensanglanté de Harley, laissant des traces de ses doigts sur ses joues, avant de l'embrasser avec passion. La passion qu'il veut immédiatement combler avant d'atteindre le summum de la folie.

Le Joker redescend sur terre et recule lentement son visage, passant sa langue sur ses lèvres pour goûter une dernière fois la salive de son amante qui y est encore imprégnée.

"Tu as le goût de la folie, chérie! HAHAHAHAHAHA! Alors? J'ai encore gagné!?"

Il demande par simple distraction: l'amoncellement de cadavre est d'un tel chaos qu'il est impossible de distinguer lequel est mort par sa main ou celle d'Harley. Et de toute façon, ils ne comptent jamais. A quoi bon? La soirée est réussie par elle- même, il a gagné par essence. Le Joker attrape la main de sa partenaire, s'avançant parmi les cadavres pour se retrouver au milieu d'une flaque de sang formée par plusieurs morts, au centre de la pièce.

"Vous dansez, poupée? C'est la fête!"

Il attrape son autre main, en plus de celle qu'il tient déjà, pour lever son bras et entamer une valse, entre le Diable et sa Diablesse, n'hésitant pas à monter sur des corps sans vie en plein parcours. Il la dévore des yeux, avec un sourire des plus charmeurs, pour le coup. Bah quoi!? C'est pas faute si les tueries gores me mettent d'une humeur romantique! HAHAHAHAHAHA! Et puis cette petite est une vrai beauté, le rouge lui va si bien! HAHAHAHAHAHA! Elle a tout pour plaire: elle tire et danse comme une déesse! Je peux vous dire que si vous goûtiez à son déhanché, vous ne l'oublieriez jamais HAHAHAHAHAHAHA!
Revenir en haut Aller en bas
Harleen Quinzel
Administratrice complètement givré !
avatar
Messages : 117
Date d'inscription : 21/10/2016
Localisation : Surement avec poussin !
Mar 27 Déc - 18:04
The world will burn for us !
Joker & Harley


Harley avait commencé à tirer la première. Tout d'abord dos à dos à son grand amour elle avait fini par courir dans tout les sens pour poursuivre cette bande de dinde qui gloussait et s'agitait. Ce qu'ils ne semblaient pas avoir compris c'est qu'ils étaient déjà dans l'abattoir alors à quoi bon courir ? Leurs morts étaient inévitable. C'était typiquement humain ca, courir, crier, pleurer... la peur de la mort. Sauf qu'après tout, si ils n'avaient pas peur, où serait le plaisir de tuer ? La chasse, c'était ca qui était drôle. -"MAIS ATTENDEZ ! Partez pas ! La fête vient seulement de commencer ! Ouuhouu ? J'AI DIS ATTENDEZ ! MAUVIETTE ! " Tenace, la blonde poursuivait ses proies avec détermination prenant soin de viser correctement pour être sur de ne pas gâcher une seule balle. Le sourire ne quittait pas ses lèvres, elle espérait bien que son poussin serait fière d'elle après le massacre qu'elle était en train de faire. Une vrai boucherie ? Regardez moi ca ! Elle c'était arrêté, après avoir utilisé sa dernière balle. Frappant a plusieurs reprise son pistolet rageusement, eh merde !  -"MARCHE ! Rha! MAAAARCHEEEEE ! Saleté ! Pff " dans un soupire elle balançait son pistolet derrière elle, et balayait la salle du regard stupéfaite, ils étaient tous mort, elle n'avait même pas fait attention. Son regard se posait ensuite vers son poussin qui se tenait déjà incroyablement proche d'elle. Son cœur fit un bond et se mit à danser la chamade. Sa proximité lui donnait des frissons, le pouvoir de l'amour était tout à fais exquis. Près de lui elle se sentait si légère, son regard vint se perdre dans les yeux de son homme quand il lui toucha la joue. Elle n'avait même pas remarqué qu'elle était complètement taché de sang, plus rien ne comptait désormais à part lui. Le baisé l'a mit dans un état d'extase, la passion était si forte. Elle lui rendit son baisé y déposant tout l'amour qu'elle éprouvait à son égard. Son regard continuais de creuser ceux de son amant, puis elle se mit à rire à ses paroles -"Ahah ! On va dire qu'on est à égalité ?". La criminel n'avait aucune envie de perdre son temps à compter les cadavres, tout ce qu'elle voulait c'était d'être avec lui, dans ses bras, il lui avait tellement manqué quand elle était en prison.

Elle lui souriait, mêlant ses mains au siennes pour commencer une danse. Qu'Est-ce qu'elle aimait quand il était comme ca. La danse, était divine, elle profitait de chaque instant. Ces talons écrasaient les cadavres au sol, mais peu importe. Elle posait ensuite sa tête sur l'épaule de son roi du crime. Son sourire était scintillant. Puis elle s'arrêtait soudainement remarquant la robe de la femme de tout à l'heure. La femme qui était désormais morte.  -"Attend poussin !" elle se dirigeait précipitamment vers la femme en question, lui volant sa robe sur son corps sans vie. Sans aucune gêne elle se changeait rapidement, la robe n'était presque pas tâché de sang avec un peu de chance. Elle se retournai ensuite tout sourire vers l'homme qui faisait battre son cœur -"Alors ?" Il était important pour elle de savoir si cette robe lui plaisait à lui, car plaire à monsieur J c'était tout ce qu'il comptait.


_________________

           

          I'm crazy            
lolize

What ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 11/12/2016
Mar 10 Jan - 19:04
La fête bat son plein, Joker en profite jusqu'au bout. Il fait valser son jouet vivant préféré avec un large sourire ravi, un jouet qui ne casse jamais qui plus est. ça change! Il ne se lasse pas d'admirer le moindre recoin de son visage, Harley est la beauté sauvage qu'il a toujours rêvé d'avoir. La jeune femme se détache de lui pour s'emparer de la plus belle robe, portée par la maîtresse de maison. Le vilain en profite pour se changer aussi avec un costume à 30 000 dollars. Une fois fait, il se tourne vers sa petite-amie en riant.

"Oh mais oui ma Harley! Tu es superbe, une véritable perfection! Cette robe te va mieux qu'à ces porcs bourrés de fric! HAHAHAHAHA!"

Il s'avance vers elle et prend sa main pour la faire tourner sur elle-même et voir la robe épouser parfaitement ses formes. Son sourire respire maintenant la perversion, Harley Quinn lui donne envie de terminer cette soirée en beauté... En plein milieu de la salle de séjour, au milieu de cadavres.

"Criminels, levez les mains en l'air!"

Le majordome sort enfin de l'ombre, tenant un pistolet. Dans ses yeux, il n'y a plus que de la haine. Il veut les abattre. L'employé modèle était à l'étage supérieur, il n'a donc pu assisté ni participer au massacre. La raison de son absence est une petite autre surprise qui attend la dream team des mauvais.

"Et ne pensez pas vous enfuir, j'ai appelé la police!"

Bien qu'il dise cela, il ne compte pas les laisser repartir en prison. Il veut venger la mort de ses maîtres, de ses propres mains, les abattre comme des chiens comme ils ont osé le faire à des gens aussi sages et attentionnés. Cela, Joker le voit parfaitement dans ses yeux et en sourit avec excitation. Lui qui pensait que la soirée ne pouvait pas être meilleure, il se retrouve dans cette délicieuse situation.

"Petit Alfred de bas étage... Tu as fait une grosse prise! Allez, tu peux te venger, on est là pour ça! HAHAHAHAHA! Mais avant... J'aimerais faire un dernier câlin d'amour à mon adorable agneau, je peux?"

Joker fait ses yeux de biches, l'homme hoche doucement la tête pour donner son aval. Le criminel se tourne vers Harley avec des larmes aux yeux -de rire à cause de la farce qu'il prépare- et la prend dans ses bras. Il a beaucoup de mal à se retenir de rire, si le majordome savait ce qui l'attendait... Il mourrait de rire! HAHAHAHA! Mes farces font toujours l'unanimité! HAHAHAHA! Pendant que je tiens ma Harley, je lui glisse dans la main un petit couteau et dans l'oreille ces quelques mots innocents: "j'espère que t'es toujours aussi douée au lancé de couteau chérie, comme à l'entraînement: vise la pomme! HAHAHAHA!" Par pomme j'entends la pomme d'Adam HEHEHEHE! A quoi bon faire une blague s'il n'y a pas une part de risque!? joker se détache de l'agréable étreinte de sa belle et pivote sur lui-même tout en s'écartant de la probable trajectoire du couteau, donnant son profil à leur adversaire. Il aurait pu tuer lui-même le majordome, mais il se sent bien plus excité lorsque sa Harley se salit pour lui. Il la trouve encore plus séduisante. Et elle doit forcément le savoir. Impossible donc qu'elle rate sa cible, n'est- ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Harleen Quinzel
Administratrice complètement givré !
avatar
Messages : 117
Date d'inscription : 21/10/2016
Localisation : Surement avec poussin !
Sam 28 Jan - 15:48
The world will burn for us !
Joker & Harley


Harley élargie son sourire au compliment de l'homme qui fait battre son cœur. Elle l'admirait à son tour amoureusement et avec gourmandise. Il était si élégant dans ce costume, il le portait comme un dieu. -"Tu n'es pas trop mal non plus !" ronronna la blonde sans cesser de le contempler. Sa douce main se déposais dans le creux de celle de son ame-soeur qui l'a fis tourné sur elle même. Tout sourire dévoilant ses dents d'un blanc sans imperfection Harley descendis doucement son regard jusqu'au lèvre de son Joker comme hypnotisé. Elle s'apprêtait à lui sauter au cou pour l'embrasser quand une vois les interrompis. QUI ? QUI A OSEE INTERROMPRE NOTRE MOMENT EN AMOUREUX ? RHA ! REGARDE MOI LE CELUI LA AVEC SON PISTOLET ! -Tout est de sa faute, c'est lui qui a gâché ce moment de partage avec ton poussin ! Il doit mourir !! La police ?"   Harley ne pu s'empêcher de laissé échapper un éclat de rire sortir d'entre ses lèvres mais son rire se stoppais automatiquement quand elle le vit glisser son doigt le long de la détente sans appuyer pour autant. A la place elle écarquillait les yeux, les arrondissant d'une surprise légèrement exagéré. -"Ehh on est cool nous, il y a pas de souci !"  La jeune femme commença a tortiller son majeur dans l'une de ces mèches de cheveux regardant son poussin prendre la parole. Elle fit une moue attendrie à ses paroles, puis finis par prendre une fausse expression de tristesse et de supplication pour amadouer l'homme au pistolet. Une fois dans les bras de monsieur J, Harley enfonçait doucement sa tête dans l'épaule de son partenaire pour que le majordome ne remarque pas le sourire dessiné sur ses lèvres tandis qu'elle écoutait les instructions de son homme tout en attrapant le couteau qu'il lui donnait.

C'est à contre cœur et bien trop vite que leurs adorable étreinte se terminèrent. Le couteau de Monsieur J caché derrière son dos. Harley redressait lentement la tête vers l'homme comme hésitante, bien sur elle n'hésitait pas du tout c'était une mise en scène pour lui donner plus de crédibilité. -"Une dernière chose..." dit soudainement la psychopathe. Le sourcil du majordome se arquait avec inquisition attendant probablement la suite.  -"Non rien !" ricanait-elle brusquement. Les paroles de la blonde l'ayant légèrement distrait, temps fatale pour l'homme. Harley élançais son bras rapidement tenant le couteau, ce dernier fis son chemin avant de s'implanter entre les deux yeux de l'homme. Fière d'elle, la criminel mimait une petite salutation théâtrale comme pour remercier le publique imaginaire qu'elle s'était imaginé, comme au cirque. D'un bond, le sourire s'étendant sur l'ensemble de son visage Harley se tournais vers son poussin, impatiente de connaître sa réaction. -"Et voila lalala" chantonna la jeune femme sans quitter son grand amour des yeux. Elle détournais quelques seconde son regard du Joker pour admirer son œuvre au sol. Prise de fierté Harley relevait le menton le fixant et s'adressant à lui comme si il était toujours vivant -"Ca c'est pour avoir interrompu notre soirée en amoureux" . Un éclat de rire sortait de sa bouche puis tout son attention se reconcentra de nouveau vers la personne qui le valait vraiment. Harley aimait tellement faire plaisir à son poussin, l'amour pouvait vraiment faire faire n'importe quoi.


_________________

           

          I'm crazy            
lolize

What ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 11
Date d'inscription : 11/12/2016
Sam 4 Fév - 17:13
Le bonheur de Harley est bien largement partagé, Joker n'est au summum de sa folie que lorsqu'elle est là. Il a, d'une certaine manière, envie de donner le meilleur de lui- même, qui se traduit bien évidemment par le pire du pire. Et par-dessus tout, le super- criminel adore les regards dévorants que sa petite- amie excentrique lui renvoyait, elle ne devait regarder que lui, son admiration devait lui être vouée exclusivement. C'était la condition principale pour être Harley Quinn, la compagne du Joker. Ce dernier pivote donc sur lui- même pour faire place au clou du spectacle, un demi- sourire sur les lèvres. La tueuse joue le jeu, mettant en scène une fausse hésitation, avant d'enchaîner avec un lancé entre les deux yeux.

"C'était parfait..."

L'expression moqueuse du Joker se fige sur son visage, il est impossible de savoir s'il rit silencieusement, ou fait seulement un grand sourire. Il fixe devant lui sans sortir le moindre son, durant quelque secondes, même après que Harley ait fait son salut final. Le criminel est comme tétanisé.

"C'était... Pourtant... Parfait... Alors... Pourquoi?"

Il avance vers Harley sans quitter son grand sourire sans émotion, mais la pousse négligemment sur le côté comme un insecte gênant, se rapproche du cadavre et s'accroupit.

"Cette blague... N'en est plus une... C'était pourtant parfait..."

Il retire le couteau du crâne du majordome, et l'examine comme si un défaut sur la lame était à l'origine de son malaise.

"Mais non... Le couteau est très bien taillé..."

Il se redresse tranquillement, et se tourne vers Harley en crispant ses doigts sur le manche. Ses lèvres dessinent maintenant un sourire des plus sombres, mais bien moins sombres que ce qu'expriment ses yeux qui ressemblent à des gouffres sans fond.

"... Alors qu'est- ce qui cloche chez toi!? Pourquoi tu as raté ta cible!? Dis- moi!? Dis- moi!? DIS-MOI!?"

Un gros bug se déclare dans la tête du cinglé, il est à deux doigts de partir en vrille. Il se rapproche toujours autant de sa compagne. Son ton passe de mielleux à rugueux en un rien de temps, comme une lumière qui clignoterait violemment.

"Harley... Le sketch... Pourquoi il n'a pas marché? Ce n'est plus du tout aussi drôle... La pomme n'a pas été percée... La pomme..."

Le Joker fait brusquement volte-face pour se jeter sur le cadavre du majordome, puis frappe à plusieurs reprises dans sa gorge furieusement avec la lame.

"La pomme! La pomme! LA POMME! LA POMME! HAHAHAHA Là c'est drôle! Regarde Harley, je perce la pomme! C'EST DROLE MAINTENANT!"

Malheureusement, il n'en pense pas un mot, fais de cette manière, sans mise en scène, la blague est juste très fade. Le sang a éclaboussé son haut et son visage, le criminel a en fait bien plus tranché l'artère que le milieu de la gorge. Sa frustration pourtant ne s'en va pas, il a l'impression que sa soirée est définitivement gâchée. Sa déception est insondable. Harley devait viser la pomme d'Adam, en référence à la pomme posée sur la tête d'une assistante dans un cirque qu'un lanceur perce avec une lame. Le parallèle était tout ce qui intéressait Joker.

"Maintenant que le majordome est mort, je ne peux plus faire cette blague... je ne le pourrai plus jamais."

Il se relève mais ne se retourne pas, et lâche l'arme. Le Joker est devenu sombre comme la mort, vide en dedans comme il ne l'a été auparavant. Son humeur est des plus moroses.
Revenir en haut Aller en bas
Harleen Quinzel
Administratrice complètement givré !
avatar
Messages : 117
Date d'inscription : 21/10/2016
Localisation : Surement avec poussin !
Lun 1 Mai - 14:50
The world will burn for us !
Joker & Harley

Elle était si fière de son œuvre, l'entendre dire que c'est parfait était une réel satisfaction pour elle. La psychopathe blonde ne cessait de sourire à l'homme qu'elle aime. Pourtant il y avait quelque chose qui échappait à Monsieur J, il semblait chiffonné, un poil contrarié. Le sourire d'Harley s'estompait automatiquement, observant son roi au cheveux vert examiner le couteau du meurtre. Elle se mit à incliner la tête sur le côté, curieuse mais soucieuse. Qu'Est-ce qu'il pouvait bien tracasser le Joker à ce point là ? La criminel eu un mouvement de recul en voyant l'expression de son homme qu'il dirigeait désormais sur elle. Un petit sursaut s'emparait de son corps quand il éleva la voix. Elle ne comprenait vraiment pas ce qu'elle avait fait de mal. -"Mais poussin ! Je l'ai tué ! Il est mort !" s'exclamait Harley dans l'incompréhension. Qu'Est-ce qu'elle aurait pu faire de plus ? Le majordome était mort. Notre Harley reculait au fur à mesure que monsieur J avançait dans sa direction. Elle le connaissait dans ces moments là et elle savait qu'il ne valait mieux pas trop s'en approcher. D'une voix enfantine à qui on aurait donner le bon dieu sans confession elle tenta de l'amadouer.  -"Poussin..." Pourquoi il lui parlait de pomme ? Au cirque, les pommes sont au dessus de la tête. Alors pour elle il était évident qu'elle devait viser la tête, elle avait tout faux, c'est ca ? C'est quand il se jette sur cadavre pour lui percer la gorge que la blonde multicolore comprend.

*Espèce de triple idiote ! Il parlait de la pomme d'Adam, cette petite boule dans la gorge ! ABRUTIS ! - LA FERME ! IL POUVAIT PAS CREVER CORRECTEMENT LUI AUSSI ?? - Bravo, tu l'as déçu, t'as déçu Monsieur J ! Maintenant le voilà qu'il s'acharne sur la gorge de ce cadavre puant alors que c'était toi qui devait la percer ! - LA FERME !*. Harley sentait son estomac se nouer, ses voix avaient raison, elle avait déçu Monsieur J et elle s'en voulait. Voir son poussin dans cet état lui donnait un pincement au cœur. Elle s'approche doucement de lui et pose sa main sur son épaule hésitante  -"Je peux allez chercher les voisins pour les poignarder à la place si tu veux ?" . Elle tente une approche plus séductrice pour essayer de lui rendre le moral et commence à lui mordiller l'oreille  -"Soit pas fâché poussin ! Je promets de me rattraper" susurra la criminel d'une voix mielleuse. Avant d'être une criminel, Harley est une femme, avec un physique des plus avantageant si elle pouvait appâter son poussin de cette manière elle n'allait pas se gêner. Elle voulait lui remonter le morale mais surtout, elle ne voulait pas qu'il lui en veuille pour ca. Elle ne fera jamais plus la même erreur, elle le rendra fier.


_________________

           

          I'm crazy            
lolize

What ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Injustice :: La Terre :: Gotham :: Gotham-
Sauter vers: